La planche de tendance ou moodboard est un document tangible ou digital. Il peut être constitué de photos, d’échantillons de matières et textures, de gammes couleurs, de mots clés, de textes, de vidéos… En fait il n’y a pas de limite, tout ce qui peut définir « une ambiance » peut être utilisé. Seule obligation, l’ensemble doit montrer une direction pour la création du produit.

Pour la création d’une planche de tendance, il faut explorer différentes pistes, chercher des matières, des couleurs, des formes, aller voir ce que fait la concurrence et comprendre pourquoi ils ont fait ces choix, s’en inspirer ou se démarquer. Approfondir les mots-clés, fouiller dans des ambiances proches, regarder les méthodes de fabrication. Bref, prendre une grande bouffée d’inspiration.

Ensuite, on tri, on ne garde que ce qui est le plus intéressant pour l’orientation que l’on veut donner au produit. On fait des choix en cohérence avec l’univers produit, le marketing et les attentes du client.

La planche de tendance sert également à contrôler que le designer et le client parlent bien de la même chose. Car par exemple lorsqu’un client parle d’un univers produit « nouvelles technologies », la majorité des personnes a une première image en tête assez semblable, des formes très épurées… Mais dès qu’il faut en dire plus, chacun va avoir sa vision souvent bien différente d’une personne à l’autre. Du blanc brillant et argenté type Apple pour un objet high-tech. Du doré comme les coques de téléphone! Ah non du blanc mat avec de la LED bleue. Des formes organiques. Au contraire des formes dynamiques. Des matériaux résistants comme l’acier. Non non du plastique c’est moins froid, plus léger…

Le moodboard sert à s’inspirer, s’orienter et enfin cibler avec le client un univers visuel ou global pour un produit.